Retour à la nature - La faune canadienne et l’évolution des mentalités
Le monarque a été observé dans les dix provinces canadiennes.

Le saviez-vous ?

Le monarque est sans doute l’insecte qui effectue les plus longues migrations en Amérique du Nord, puisqu’il parcourt jusqu’à 4 000 km par an.

Nom scientifique : Danaus plexippus
Poids moyen : 1,5 g (chenille)
0,4 g (papillon)
Envergure moyenne : 93 à 105 mm
Longévité moyenne : 6 à 8 semaines (génération estivale)
6 à 8 mois (génération hivernale)
Monarque perché sur une fleur.

Évolution de la perspective

Où les monarques de l’est migrent-ils durant l’hiver? C’est l’un des mystères scientifiques les plus déroutants à faire la une des pages du Canadian Geographic depuis des années. On savait que les monarques vivant à l’ouest des Rocheuses migraient vers la Californie. Néanmoins, lorsqu’ils ont cherché à savoir où ces papillons noirs et orange de l’est des Rocheuses passaient l’hiver, les chercheurs ont toujours été mystifiés.

Ce n’était pas faute de faire des efforts. Selon un article, des centaines de milliers de monarques de l’est ont été étiquetés à grand-peine au moyen de minuscules étiquettes, mais on n’en a retrouvé que 130 – au Mexique. Toutefois, selon un autre article paru au début des années 1990, la question a finalement trouvé une réponse en janvier 1975, grâce à un Américain et à son épouse vivant au Mexique qui prêtaient main-forte à un scientifique et à son épouse vivant en Ontario.

Zoologue de Toronto, Fred Urquhart a passé 40 ans de sa vie à tenter de trouver le havre où ces papillons hivernent. Les 130 étiquettes retrouvées l’ont conduit au Mexique, mais le pays est immense. La clé du mystère s’est présentée lorsque son épouse Norah, qui aime elle aussi chasser les papillons, a écrit un article pour décrire leurs recherches, lequel a été publié dans un journal mexicain. Très vite, un agent de terrain, Fred Brugger, a été recruté au Mexique et, avec l’aide de son épouse mexicaine Cathy et de certains habitants du cru, il a découvert l’un des dizaines de lieux d’hivernage du monarque, juste à l’ouest de Mexico.

Les monarques sont sédentaires au cours des 8 à 10 mois qu’ils passent au Mexique, contrairement aux monarques qui vivent en Amérique centrale et en Amérique du Sud, qui demeurent actifs pendant l’hiver. La découverte de ce site a permis d’enrichir les connaissances sur les circuits de déplacement du magnifique monarque. Elle a également incité le gouvernement mexicain à assurer la protection provisoire de ce secteur.