Retour à la nature - La faune canadienne et l’évolution des mentalités
Au Canada, l'aire de répartion du merlebleu de l'Est va de la Saskatchewan à la Nouvelle-Écosse.

Le saviez-vous ?

Les œufs du merlebleu de l’Est sont bleu pâle, parfois blancs.

Nom scientifique : Sialia sialis
Poids moyen : 26 g à 34 g
Longueur moyenne : 16 cm à 19 cm
Envergure moyenne : 29 cm à 34 cm
Longévité moyenne : 2 à 4 ans
Merlebleu de l'Est perché sur une petite branche.

Sujet

Biologie

Nommé ainsi pour son plumage d’un bleu rutilant, qui scintille en vol, le merlebleu de l’Est a la gorge, la poitrine et les flancs de couleur rouille, l’abdomen blanc et le bec fin et noir. La femelle affiche une coloration plus pâle et plus terne que le mâle, avec une plus grande quantité de gris bien visible et des cercles orbitaux blancs. Contrairement à la plupart des autres espèces d’oiseaux chanteurs, la femelle chante, mais pas aussi souvent que le mâle. Le chant du merlebleu de l’Est se compose d’une série de mélodieux gazouillis sifflés, et cet oiseau est capable d’émettre une vaste gamme de brèves notes douces.

La femelle pond de trois à six œufs qu’elle couve pendant environ deux semaines. Les oisillons sont nourris surtout par le mâle et quittent généralement le nid dans les 20 jours. Le merlebleu de l’Est mène à terme deux couvées par saison.

Il existe trois espèces de merlebleu : le merlebleu de l’Est, le merlebleu de l’Ouest et le merlebleu azuré. Tous les trois appartiennent à la famille de la grive.

Habitat et comportement

On peut trouver le merlebleu de l’Est, un favori des observateurs d’oiseaux, dans les vergers, les jardins, les parcs, les champs, les zones dégagées ou brûlées, les boisés et au bord des marais. Il construit son nid dans les trous abandonnés par les pics, dans le creux des souches ou dans des nichoirs en se servant de brins d’herbe sèche, d’aiguilles de pin et de fines brindilles.

Environ 70 pour 100 de la nourriture que consomme cet oiseau se compose d’insectes, notamment de sauterelles, de grillons, de coléoptères, d’araignées, de chenilles et de vers de farine. Le reste de son alimentation est constitué de végétaux : mûres blanches, mûres sauvages, raisins sauvages, vigne vierge commune, raisins d’Amérique et graines de sumac.

Aire de répartition

Au Canada, l’aire de répartition va normalement de la Saskatchewan à la Nouvelle-Écosse, et on trouve parfois des populations en Alberta. En dehors du pays, l’espèce s’étend vers le sud jusqu’en Amérique centrale. On estime à 44 000 le nombre de merlebleus de l’Est présents en Ontario.