Trouvez votre bassin versant

Océan Arctique

Le bassin versant de l'océan Arctique s'étend sur quelque 3,6 millions de kilomètres carrés. Toute l'eau des précipitations reçues sur 75 p. 100 du sol canadien s'écoule soit vers l'océan Arctique ou vers les baies d'Hudson et James. Autrement dit, près de la moitié de l'écoulement total des cours d'eau canadiens finit par être dirigée vers le nord. Le bassin de l'océan Arctique reçoit des eaux provenant du Nord de l'Alberta, de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut.

Peu étonnant dès lors qu'environ 40 p. 100 des eaux douces du Canada se trouvent au nord du 60e parallèle. Ensemble, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut possèdent 9,2 p. 100 de toutes les eaux douces de la planète.

Fait important, bien que la baie d'Hudson, la baie James et la baie d'Ungava fassent partie de l'océan Arctique, leurs bassins versants sont souvent considérés séparément.

Le Mackenzie, un fleuve majestueux

Le bassin versant de l'océan Arctique est dominé par le fleuve Mackenzie, le plus long du Canada. De sa source dans le Nord de la Colombie-Britannique à son embouchure dans l'océan Arctique, le Mackenzie mesure 4 241 kilomètres de long. Son bassin, étalé sur trois provinces et deux territoires, comprend 20 p. 100 du territoire canadien. Son delta, l'un des écosystèmes les plus productifs du Nord canadien, alimente plus de 50 000 lacs. Parmi les nombreuses ressources en eau douce dont le Canada est doté, deux des plus importantes sont situées dans le bassin du Mackenzie : le Grand lac de l'Ours — la plus grande nappe d'eau douce encore non polluée — et le confluent des rivières de la Paix et Athabasca, où se trouve l'un des deux grands deltas intérieurs de la planète.