Vous êtes ici  - 80 ans de cartographie par Canadian Geographic

L’exploration

Premières explorations
L’ARCTIQUE
AVENTURES EXOTIQUES
PERSPECTIVE AUTOCHTONE

Les explorations d’Otto Sverdrup, de 1898 à 1902


Carte des explorations de Sverdrup dans le Grand-Nord

En 1889, l’explorateur norvégien Otto Sverdrup et 16 membres d’équipage partent de Norvège à bord du Fram pour cartographier les côtes du Haut-Arctique encore inconnues. Ils passent quatre ans à parcourir l’Arctique oriental en bateau et en traîneaux à chiens. L’équipe de Sverdrup est la première à cartographier l’Arctique à l’ouest de l’île d’Ellesmere.

Quand les glaces du détroit de Smith ont menacé leur route vers le nord-ouest du Groenland, Sverdrup a mis le cap à l’ouest. La côte ouest de l’île d’Ellesmere avait déjà été explorée par des Européens, mais ce qui se trouvait au-delà des glaces demeurait encore inconnu. L’équipage du Fram mouille à l’île de Pim puis passe un an à explorer la région avec des traîneaux à chiens. Il se rend jusqu’aux îles Admund Ringnes et Ellef Ringnes, devenues depuis les îles Sverdrup. L’expédition passe ensuite entre les îles Axel Heiberg et d’Ellesmere jusqu’à son point le plus nordique, le golfe de Nansen, puis jusqu’au point le plus méridional le long du chenal de Wellington. Pendant quatre ans, l’équipage du Fram parcourt 18 000 km en traîneau et Sverdrup cartographie 160 000 km2 de territoire inconnu, plus que tout explorateur nordique avant ou après lui.

« Otto Sverdrups’ Explorations: 1898 – 1902 », tiré de « The Norwegian connection », Canadian Geographic, septembre-octobre 1999