Le pacte boréal - Une nouvelle ère de collaboration en forêt boréale

Thème : La zone boréale de notre pays

Des ressources diversifiées

La forêt boréale, qui traverse la majeure partie de l’hémisphère Nord, y compris l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie, couvre approximativement 16,6 millions de kilomètres carrés immédiatement au sud du cercle arctique. La vaste forêt boréale du Canada compte 307 millions d’hectares qui s’étirent du Yukon et du nord-est de la Colombie-Britannique jusqu’à Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui représente près de 30 p. 100 de la couverture forestière boréale dans le monde.

La faune abonde dans la forêt boréale où les écosystèmes sont nombreux et diversifiés. On estime que les deux tiers des 140 000 espèces de plantes, d’animaux et de micro-organismes du Canada y ont élu domicile, entre autres une vingtaine d’essences de conifères et d’arbres à feuilles caduques, de grands mammifères comme le caribou des bois et plus de la moitié des espèces d’oiseaux du pays.

La plus grande partie de cette bande de forêt écologiquement variée n’a jamais été troublée par une présence humaine, mais elle constitue une précieuse ressource. Le taux d’exploitation de la forêt boréale canadienne, qui s’élève à 0,2 p. 100 par année, correspond à la moitié de la récolte annuelle totale au Canada et à environ un tiers de 1 p. 100 de la récolte commerciale annuelle.

Entente sur la forêt boréale canadienne

Initiative de conservation d’une ampleur sans précédent dans le monde, l’Entente sur la forêt boréale canadienne, qui vise plus de 72 millions d’hectares, propulse l’intendance de la forêt boréale vers de nouveaux sommets, et les signataires espèrent qu’elle servira de modèle de conservation et de gestion durable des ressources aux autres pays.

Certains des engagements clés de l’Entente seront honorés à court terme, notamment l’instauration de méthodes de gestion écosystémique et la prise de contact avec les gouvernements et les collectivités dont on souhaite obtenir l’appui et la participation.

Les entreprises forestières signataires ont déjà suspendu la récolte du bois et la construction des routes dans une partie de leurs tenures afin de protéger la population boréale en péril de caribous des bois et d’élaborer un plan de conservation.

Pour plus d’information, visitez

Canadian Geographic, War for the woods (en anglais seulement)
RNCan, Forêt boréale

Photos

La forêt boréale abrite des écosystèmes nombreux et diversifiés. © Wayne Sawchuck
La forêt boréale abrite des écosystèmes nombreux et diversifiés.
© Wayne Sawchuck