Le pacte boréal - Une nouvelle ère de collaboration en forêt boréale

Thème : La couverture forestière du Canada

Mon pays, mes forêts

Du littoral de la côte ouest à l’océan Atlantique, de la toundra septentrionale à la frontière américaine, le Canada est couvert de forêt. Environ 10 p. 100 de la couverture forestière mondiale, soit 397 millions d’hectares, se trouve dans notre pays.

La forêt, qu’elle soit coniférienne, décidue ou mixte, fournit un habitat à plus de la moitié des espèces sauvages du pays, depuis les micro-organismes jusqu’aux thuyas géants.

Les peuples autochtones ont été les premiers habitants de la forêt au Canada, et les liens culturels et spirituels qui les unissent à celle-ci demeurent étroits. Environ 80 p. 100 des collectivités autochtones vivent dans les régions boisées. La forêt fournit des centaines de milliers d’emplois aux Canadiens, y compris aux peuples des Premières Nations, et assure la subsistance de centaines de collectivités. Les parcs forestiers et les terres protégées nous servent d’aires de loisirs et de divertissement.

Coup d’œil sur l’industrie

Grâce à cette vaste zone forestière, le Canada dispose à l’échelle nationale d’un incroyable capital naturel dont il profite depuis les débuts du XIXe siècle.

Aujourd’hui, le secteur forestier représente 1,7 p. 100 du PIB canadien. Bien qu’il soit le premier exportateur mondial de produits forestiers, le Canada récolte moins de 1 p. 100 de ses forêts annuellement. Au cours des 30 dernières années, les gouvernements provinciaux ont instauré des lois strictes sur le reboisement, et le Canada présente un taux de déforestation très faible. D’ailleurs, il possède encore plus de 90 p. 100 de sa couverture forestière d’origine.

Enjeux environnementaux

Au début du XXe siècle, reconnaissant l’importance de préserver les terres forestières du Canada, les chefs d’État et les dirigeants de l’industrie forestière ont fondé l’Association forestière canadienne afin d’amorcer l’instauration de mesures de conservation. De l’apogée du mouvement environnemental dans les années 1960 et 1970, où les conflits entre organisations vertes et entreprises forestières étaient très médiatisés, à notre société actuelle soucieuse de la protection de l’environnement, l’industrie a apporté d’importantes améliorations à ses pratiques d’aménagement forestier.

Pour plus d’information, visitez

L’avenir de la foresterie, L’essentiel: Présent
l’APFC, Les régions forestières du Canada

Photos

Des billes sont réunies dans une forêt mixte au nord-est du lac La Biche, en Alberta, aux fins de transport et de transformation. © Association des produits forestiers du Canada
Des billes sont réunies dans une forêt mixte au nord-est du lac La Biche, en Alberta, aux fins de transport et de transformation.
© Association des produits forestiers du Canada