Canadian Geographic
Left navigation image
Watersheds

Cycle hydrologique


On nomme cycle hydrologique la circulation continue de l’eau : sur le sol, sous la surface et dans l’atmosphère. Tout au long de ce cycle, l’eau change continuellement entre les états de solide, de liquide et de vapeur. Les molécules d’eau vont et viennent, mais la quantité d’eau de la planète demeure relativement constante.

Le soleil est le moteur du cycle car c’est lui qui réchauffe l’eau des océans et l’évapore dans l’atmosphère sous forme de vapeur. La neige et la glace peuvent se sublimer directement en vapeur, sans passer tout d’abord par l’état liquide. De l’eau est expulsée par la transpiration des végétaux et s’évapore aussi du sol, un processus nommé évapotranspiration. Les courants d’air ascendants transportent cette eau en altitude où la température plus froide donne lieu à la création des nuages. Ce phénomène explique la formation de si nombreux nuages au-dessus des montages qui présentent une calotte neigeuse. Les courants atmosphériques transportent les nuages tout autour de la planète. Cela provoque la collision des fines particules de la vapeur en gouttelettes plus grosses qui finissent par retomber au sol sous forme de précipitations telles que la pluie, la pluie verglaçante, la bruine, les cristaux de glace, la neige, le grésil, la neige roulée (neige ressemblant à du gros sel) et la grêle. Une partie de l’eau de pluie s’imbibe dans le sol par infiltration et une autre partie ruisselle en surface et atteint des plans d’eau comme des cours d’eau, des lacs et des terres humides. Une partie de la pluie est emmagasinée dans les aquifères, qui contiennent et libèrent l’eau souterraine.

La neige qui tombe en haute altitude ou sous des latitudes extrêmes (Arctique et Antarctique) et qui s’y accumule au cours de longues périodes peut se compacter, ce qui provoque la recristallisation en glace de glacier des couches de neige les plus profondes. Les glaciers et les champs de glace peuvent emmagasiner d’importantes quantités d’eau douce gelée pendant des milliers d’années. Sous l’effet de la gravité, les glaciers se déplacent lentement vers l’aval, comme un cours d’eau gelé qui fond graduellement pour s’intégrer à l’écoulement général. Lorsque la couverture de neige accumulée pendant la saison dégèle et fond, surtout au printemps, l’eau de fonte produite est distribuée par les ruisseaux et les rivières. Cette eau finit par retourner à l’océan et réintègre le cycle sous forme de vapeur.
 

Synopsis

Ce document interactif permet à l’utilisateur d’en apprendre davantage sur le mouvement continuel de l’eau, depuis le sous-sol de la Terre jusque dans l’atmosphère, en passant par sa surface. Chaque segment propose des diagrammes décrivant le volume de l’eau, les cycles hydrologiques et les eaux souterraines.










ADVERTISEMENT


La page suivante :

Bassins versants


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Quel est le plus long cours d'eau du Canada ?

Le fleuve Columbia
Le Mackenzie
La Rivière Rouge