Canadian Geographic
Left navigation image
Contient: Utilisations par prélèvements Allez maintenant!

Les utilisations comportant le prélèvement d’eau à court terme ou « partiellement consommatrices » consomment une partie de l’eau qui est prélevée et retournent à la source de l’eau le reste, souvent dans un état modifié ou dégradé.


L’eau est essentielle à tout ce qui vit sur la planète, aux plus petites plantes comme aux plus grosses baleines de l’océan, aux chiens, aux chats, aux bourdons, aux grains de blé et aux humains. Au cours des millénaires, les humains ont élaboré d’innombrables mécanismes pour influer sur l’eau, la dériver et l’utiliser de façon à assurer et à améliorer leur vie, leurs moyens de subsistance et la qualité de leur existence. Si nous voulons tirer le plus grand parti de l’eau, nous devons en comprendre le mouvement dans le milieu naturel.

Un bassin versant, ou bassin hydrographique, est un territoire qui agit comme un entonnoir qui recueille l’eau de nombreux petits entonnoirs et l’amène dans un plus grand tributaire qui, par l’entremise d’un fleuve ou d’un réseau fluvial, déverse cette eau dans l’océan. L’eau est la seule substance que l’on rencontre naturellement sur terre sous trois états : solide, liquide et vapeur. L’eau tombe sous forme de précipitations, comme la pluie ou la neige, et se concentre ensuite dans divers réservoirs, dont les cours d’eau, les lacs, les terres humides et les aquifères. Un bassin versant est formé de tous les ruisseaux, cours d’eau, fleuves et lacs qui acheminent de l’eau au sein d’un bassin hydrographique donné, y compris les sols de surface qui captent, transmettent et libèrent de l’eau. Les bassins versants voisins sont séparés par une ligne de partage des eaux qui prend généralement la forme d’une formation géologique, comme une montagne, une crête ou une colline, tandis que sur un sol plat cette ligne de démarcation entre les bassins est souvent plus ténue, comme la ligne créée par un cours d’eau au travers du paysage. Au cours de son voyage, l’eau peut être emmagasinée dans un bassin artificiel, comme un petit réservoir ou un bassin de rétention, c’est-à-dire un réservoir où l’eau est retenue en permanence et ne peut s’écouler en aval.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Cycle hydrologique


Pointer disabled  Allez maintenant!
Quiz :

En quelle année la Commission mixte internationale fut-elle créée ?

1945
1867
1909