Canadian Geographic
Left navigation image
Rivers of Canada

Fleuve Fraser (Pacifique et montagnes de l’Ouest)


Source : parc provincial du mont Robson, Colombie-Britannique
Embouchure : détroit de Géorgie à Vancouver
Direction du débit : sud-ouest
Longueur : 1 370 kilomètres
Origine du nom : d’après l’explorateur Simon Fraser

Le fleuve Fraser est le plus gros de la Colombie-Britannique. Son bassin couvre plus de 25 % de la province et héberge 2,7 millions de personnes, soit plus de 60 % de la population de la province. Il a été désigné rivière du patrimoine canadien en 1998.

Le Fraser naît à l’ombre du mont Robson, le plus haut pic des Rocheuses canadiennes. Il serpente entre les collines et les basses terres du plateau intérieur de la province, s’engouffre dans le canyon du Fraser, puis arrive dans une large plaine inondable avant de poursuivre son trajet final vers l’océan Pacifique.

La vie fluviale
Le Fraser est associé au saumon : il en produit davantage que n’importe quel bassin hydrographique dans le monde. Des millions de saumons viennent frayer dans son immense réseau de lacs et d’affluents. Parmi les cinq espèces que l’on trouve dans le fleuve (le rose, le kéta, le sockeye, le coho et le quinnat), le sockeye est le plus important sur le plan économique.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cependant, la pêche au saumon dans le Pacifique est sur le point de s’effondrer. Le nombre de saumons revenant de l’océan Pacifique pour frayer dans le fleuve diminue radicalement. Cette crise est notamment attribuable à la surpêche exercée par les pêcheurs commerciaux qui capturent le saumon au large lorsque celui-ci se prépare à remonter le Fraser pour y pondre. La perte d’habitat, la pollution et la pêche illégale prélèvent aussi un lourd tribut sur les poissons. Au cours de la dernière décennie, on a consacré des millions de dollars à des programmes d’amélioration de l’habitat et de rétablissement de la population du saumon.

Legs culturel
Depuis des milliers d’années, les Premières Nations sont établies le long des rives du fleuve Fraser. Le saumon est devenu un aliment de base, tant pour leur subsistance que pour les échanges commerciaux. Les commerçants de fourrures ont ouvert le bassin hydrographique à l’influence européenne au début du 19e siècle. Simon Fraser fut le premier Européen à parcourir le fleuve sur toute sa longueur en 1808.

La découverte d’or dans la vallée du bas Fraser en 1858 attira 30 000 prospecteurs vers la région. La ruée vers l’or fut de courte durée, mais les nombreuses ressources agricoles, forestières et minières du fleuve ont continué à attirer les gens. Les colonies de peuplement le long du fleuve ont augmenté au point où les activités économiques du bassin représentent maintenant 80 % du produit intérieur brut de la Colombie-Britannique ainsi que 10 % du produit national brut du Canada.

État actuel
La préoccupation la plus pressante et le défi le plus manifeste pour la région et la voie navigable sont la croissance démographique et le développement dans le bassin du fleuve. Ce bassin accueille 2,7 millions de personnes, pour la plupart concentrées dans le secteur de Vancouver. Il contient aussi la moitié des terres agricoles de la Colombie-Britannique, ainsi que des forêts qui occupent une superficie trois fois supérieure à celle du Nouveau-Brunswick. Huit grandes mines fonctionnent dans la région.

On prévoit que la population augmentera à près de quatre millions de personnes d’ici deux décennies. Gérer cette expansion tout en maintenant l’intégrité écologique du Fraser est une démarche qui s’appuie sur un équilibre complexe, étant donné la taille du fleuve et la diversité des écosystèmes qui le bordent. Le Fraser Basin Council, établi en 1997, surveille l’application d’une charte signée par des particuliers, des organisations, les gouvernements fédéral et provinciaux, les administrations locales et les gouvernements des Premières Nations, en vue d’assurer la durabilité du bassin.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Mackenzie


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Quel pourcentage du territoire de la Colombie-Britannique le bassin du fleuve Fraser couvre-t-il ?

10%
30%
25%