Canadian Geographic
Left navigation image
Tracking rail

Train à grande vitesse


Le Canada a fait figure de pionnier en matière de train voyageurs à grande vitesse. Le turbotrain, construit par Montreal Locomotive Works, a été mis en service entre Montréal et Toronto en 1968. Le train pendulaire à grande vitesse pouvait rouler à des vitesses dépassant 275 kilomètres à l’heure. Toutefois, comme les voies ferrées traditionnelles ne permettaient de rouler qu’à environ la moitié de cette vitesse, le train était à peine plus rapide qu’une automobile. Sous-utilisé, le turbotrain a été abandonné par VIA en 1982.

Aujourd’hui, le Canada est le seul pays du G8 à ne pas avoir de trains à grande vitesse.

La Chine a un réseau ferroviaire à grande vitesse qui transporte environ 800 000 passagers par jour à des vitesses atteignant 350 kilomètres à l’heure. Les trains superexpress japonais transportent 410 000 personnes par jour, et les TGV de la France en transportent 268 000. Plus d’une douzaine de pays, dont l’Espagne, l’Allemagne, la Corée du Sud, la Turquie et la Belgique, possèdent maintenant des trains à grande vitesse.

Le rétablissement d’un service ferroviaire à grande vitesse dans le corridor Québec-Windsor (1 150 kilomètres) a été étudié au moins 16 fois depuis 1973. La plus récente étude intergouvernementale de haut niveau a été entreprise en février 2009.

Un certain intérêt existe également pour la mise en place d’un service de type TGV entre Calgary et Edmonton. Une étude faite en 2004 a conclu que la ligne de 300 kilomètres serait assez rentable pour permettre d’éponger les dépenses d’immobilisation en 30 ans et, en outre, que sa contribution à la croissance économique pourrait atteindre 6,1 milliards de dollars. À quel point un train à grande vitesse est-il plus rapide? En 1886, le premier train de voyageurs a pris six jours pour faire le trajet de 4 600 kilomètres de Montréal à Port Moody, en Colombie-Britannique (ville située juste à l’est de Vancouver). Le Canadian, le fleuron de VIA, effectue en quatre jours le trajet entre Montréal et Vancouver. Une équipe de conducteurs automobiles roulant sans arrêt pourrait faire le trajet en deux jours. Un train à grande vitesse arriverait à destination en une journée.

Synopsis

Ce document présente un diagramme interactif animé comparant le temps mis par un train à haute vitesse à parcourir une distance à celui d’autres moyens de transport.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Innovations


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

En quelle année a-t-on créé Via Rail?

1987
2011
1978