Canadian Geographic
Left navigation image
Tracking rail

L’avenir


Un chemin de fer pour train voyageurs à grande vitesse est envisagé pour le corridor Montréal-Toronto. Les trains à grande vitesse circulent sur des voies spéciales à plus de 200 kilomètres à l’heure. Le Canada possède à la fois les compétences requises pour construire de tels chemins de fer — Bombardier est un leader mondial dans le domaine du transport ferroviaire — et la population pour assurer une clientèle nombreuse dans les corridors Québec-Windsor, Calgary-Edmonton et Vancouver-Seattle.

La croissance du système canadien de transport des marchandises par chemin de fer nécessitera l’expansion de nouveaux ports, comme le port de Prince Rupert, en Colombie-Britannique. Un navire porte-conteneurs partant de Chine peut arriver à Prince Rupert environ deux jours plus tôt qu’il n’arriverait à Los Angeles. Situé plus au nord, le port de Prince Rupert offre la voie la plus rapide pour le transport des marchandises entre l’Amérique du Nord et l’Asie. De même, le port d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, est plus proche de l’Europe et de l’Inde que les ports américains avec lesquels il est en concurrence. Et, si les changements climatiques rendent le passage du Nord-Ouest libre de glace, on pourrait développer des ports du nord du pays, comme celui de Churchill, au Manitoba, pour créer un passage dans l’Arctique qui facilite les échanges avec la Russie.

L’électrification des lignes canadiennes de chemin de fer est une autre option qui pourrait donner un avantage aux entreprises ferroviaires canadiennes par rapport à leurs concurrents américains. Le chemin de fer est déjà le mode de transport de surface des marchandises qui consomme le moins de carburant. L’utilisation d’énergie électrique propre — produite par les cours d’eau, les vagues, le vent ou le soleil — libérerait les chemins de fer canadiens de la dépendance envers les combustibles fossiles, qui coûtent de plus en plus cher. Le chemin de fer électrique alimenté avec une énergie propre représente la seule technologie existante permettant de transporter de lourdes marchandises sans émettre de gaz à effet de serre.

Synopsis

Ce document propose une carte interactive commentée, qui explique l’importance du transport intermodal des marchandises et leur déplacement à travers le Canada en donnant des détails sur chacun des ports. D’un clic, l’utilisateur accède à un graphique circulaire qui détaille le volume des exportations et des importations effectuées par rail et par mer au pays.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Commerce


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Ce système d'imagerie à rayons gamma permet de voir le contenu des wagons de chemin de fer à leur approche de la frontière Canada-É.U.

VACIS
VACANT
VACUUM