Canadian Geographic
Left navigation image
The North from Space

La faune


Les satellites permettent aux savants d’avoir une image plus juste des migrations des mammifères marins de l'Arctique. Ils procurent une information précieuse sur les conditions maritimes, la formation des banquises et l’englacement, les milieux terrestres et l’atmosphère. Dans les décennies qui viennent, le changement du climat, la croissance démographique, l’exploitation des ressources et le transport maritime continueront de modifier l’environnement arctique. Plus que jamais, les chercheurs auront besoin des satellites pour surveiller cet écosystème fragile.

Une équipe internationale de savants, dirigée par le ministère des Pêches et des Océans, utilise actuellement des satellites pour suivre les déplacements des narvals. Ces mammifères, surnommés licornes de mer à cause de la longue défense en ivoire du mâle, dépendent des glaces. La banquise leur procure un endroit pour se nourrir, et une protection contre les épaulards, leurs prédateurs.

En août 2011, au large du nord de la Terre de Baffin, les chercheurs ont équipé sept narvals d’émetteurs de positionnement planétaire (GPS). Les émetteurs envoient des signaux à un satellite américain de la National Oceanic and Atmospheric Administration satellite, qui les relaient en temps réel à des récepteurs Argos de l’armée américaine.

En suivant les routes de migration des narvals vers les baies du nord de la Terre de Baffin, où ils vont mettre bas, les savants peuvent savoir quels villages inuits se trouvent sur leur passage et quelles communautés les chassent. Fortes de cette information, les autorités pourront mieux déterminer les quotas de chasse pour assurer la survie de l’espèce.

Synopsis

Cette vidéo montre comment on capture des narvals pour les munir d’un émetteur satellite, pour suivre leurs traces, une fois qu’on les a relâchés.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

L’ozone


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Quel type de glace protège les côtes des vagues et des tempêtes ?

Les glaces côtières
La glace des littorals
Les glaces hivernales