Canadian Geographic
Left navigation image
The North from Space

Les glaces


Actuellement, l’Agence spatiale canadienne participe à plusieurs missions satellitaires qui couvrent l'Arctique.

La calotte polaire n’est pas la masse blanche homogène qu’on voit sur le globe et les mappemondes. Les glaces de l'Arctique varient selon la façon dont elles ont été formées, et l’endroit où elles se trouvent, et chacune joue un rôle particulier dans l’écosystème.

Pour les scientifiques, toutes les surfaces gelées : terrains enneigés, banquises, glaciers, calottes glaciaires, sol gelé en hiver ou pergélisol, constituent la cryosphère. Les changements de la cryosphère concernent non seulement l’écosystème nordique, mais aussi l’économie, les infrastructures et la santé des gens qui vivent dans le Grand Nord; ils touchent directement le mode de vie, la culture et l’identité des peuples autochtones du Nord. La banquise côtière protège les rivages de l’action des vagues et des tempêtes. Quand les glaces sont plus rares, le littoral est moins protégé.

Avec le réchauffement de l'Arctique, la composition de la calotte glaciaire change. En septembre 2011, elle couvrait 2,69 millions de km2 à son minimum. Cette surface est environ 285 000 km2 plus petite que la moyenne en septembre, et devrait continuer de diminuer. Des satellites comme le RADARSAT-2 et le Cryosat de l’ASE suivent ces changements et l’évolution de l’englacement de l'Arctique.

La régression des banquises ouvre le mythique passage du Nord-Ouest à la navigation et rend l'Arctique plus accessible au transport maritime et au tourisme. Les satellites donnent une information essentielle aux navigateurs et aux pilotes qui s’aventurent dans les régions glacées du Nord. Les opérations de recherche et de sauvetage dans l'Arctique comptent également sur les images satellite pour choisir l’accès le plus prudent.

Des études ont montré que les banquises constituées d’eau de mer et d’eau douce ne font pas que rapetisser; elles s’amincissent également. Comme l’hiver raccourcit d’année en année, la répartition des animaux et des plantes change. Les images du satellite Cryosat-2, lancé par l’Agence spatiale européenne en 2010, révèlent l’épaisseur de la banquise.

Synopsis

Ce document présente les types de glace de l’Arctique, le cycle de vie de leur formation et l’impact des changements climatiques qu’elles subissent. Il comporte deux sections. L’une porte sur la glace d’eau de mer; l’autre, sur la glace d’eau douce. Chacune a un diaporama à déroulement automatique montrant des images de la formation de glace.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Le régime climatique


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

En quelle année l'ASC prévoit-elle lancer le premier satellite mondial destiné à l'étude de l'Arctique ?

2013
2015
2018