Canadian Geographic
Left navigation image
International polar year

Les indices


Quelque chose ne va pas dans la chaîne trophique complexe de l’Arctique. Que peuvent nous dire les ours blancs, les caribous et d’autres prédateurs du sommet de la chaîne sur le paysage en évolution rapide du Nord?

La compréhension des changements qui surviennent dans le paysage nordique suppose de démêler tout un ensemble de liens entre le sol, l’hydrologie, les végétaux, les animaux et les humains. Par exemple, la façon dont la végétation réagit au réchauffement local a des conséquences appréciables sur les animaux brouteurs et sur les humains qui les chassent. Le sang et les os des animaux nordiques comptent parmi les endroits à examiner pour la recherche d’indices de changements environnementaux.

Les chercheurs réalisant des projets dans le cadre de l’Année polaire internationale (API) surveillent l’état de santé des populations de caribous en notant le nombre de têtes, l’état physique et les déplacements des diverses hardes. Les caribous se nourrissent de mousses ou de lichens se trouvant au sol qu’ils arrachent à l’aide de leurs sabots. Cette source de nourriture pourrait cependant se raréfier avec le réchauffement de la toundra et ces animaux devront s’adapter pour survivre. Un réchauffement généralisé du climat pourrait aussi donner lieu à l’arrivée de nouveaux types de parasites et de maladies infectieuses.

L’incidence des changements climatiques sur les ours blancs est aussi étudiée par les chercheurs de l’API. Comptant parmi les chasseurs les plus accomplis de l’Arctique, les ours blancs occupent une position clé au sein de la chaîne trophique arctique. Les scientifiques étudient l’écologie de la recherche de nourriture des ours, notamment les modifications de leurs modes d’alimentation et la corrélation entre le phoque et la croissance des ours. Par exemple, ils tentent de déterminer les variations temporelles des teneurs des substances chimiques présentes dans les tissus adipeux et hépatiques des ours. Comme les caribous, les ours blancs pourront être touchés par les changements climatiques et devoir modifier leur alimentation.

Les animaux occupent une place importante des points de vue culturel, spirituel et économique pour les populations autochtones du Nord canadien. Les habitants du Nord portent un vif intérêt aux résultats qui seront obtenus des projets de l’API et ils collaborent avec les scientifiques venus d’autres régions du monde afin de mieux comprendre les changements qui façonnent leur paysage et leurs effets possibles sur leur mode de vie.

Synopsis

Ce document insiste sur l’importance accordée au caribou dans les recherches des scientifiques sur les changements climatiques des écosystèmes du Nord. Les usagers peuvent choisir une région pour en apprendre davantage sur certains déplacements de troupeaux et leurs impacts.














ADVERTISEMENT


La page suivante :

Vie marine


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Où se situe la région étudiée par l'API 2007-2008 ?

Celle située au nord du pergélisol continu
N'importe où au Canada
Celle située au sud du pergélisol continu