Canadian Geographic
Left navigation image
International polar year

Objectifs de l’API de 2007-2008


Les chercheurs canadiens de l’API portent une attention particulière à l’adaptation aux changements climatiques et au bien-être des collectivités nordiques.

Le Canada est un pays polaire. Près du quart de l’Arctique se trouve à l’intérieur de ses frontières, plus de la moitié des côtes canadiennes sont en zone arctique et 40 p. 100 de la masse terrestre du Canada est située au nord de la limite des arbres. Tout cela fait du Canada un chef de file et un partenaire naturels pour des projets scientifiques de portée mondiale comme l’Année polaire internationale (API) de 2007-2008.

Au Canada, les travaux de l’API ont fait appel à la participation de personnes du milieu universitaire, de ministères fédéraux, de gouvernements territoriaux et provinciaux, de collectivités nordiques et d’organismes autochtones. Le programme scientifique et de recherche interdisciplinaire a été axé sur deux enjeux critiques : les incidences des changements climatiques et l’adaptation à ces changements, et la santé et le bien-être des peuples nordiques. Géré par six ministères (Affaires indiennes et du Nord, Environnement Canada, Pêches et Océans Canada, Santé Canada, Industrie Canada et Ressources naturelles Canada) un budget de 150 millions de dollars, répartis sur six ans, a été affecté à la cause de l’API.

Ces fonds soutiennent un éventail impressionnant d’activités scientifiques : 52 importants projets de recherche ont touché à pratiquement tous les aspects de l’environnement du Nord et font appel à la participation de plus de 1 750 chercheurs, 500 habitants du Nord et 950 étudiants. Pour appuyer cette activité accrue, il a été procédé à une réfection très nécessaire des stations de recherche nordiques, à l’amélioration d’installations et de laboratoires et à une augmentation de l’aide locale à la recherche et au sauvetage.

L’API a aussi permis de mieux nous sensibiliser à l’égard de l’Arctique canadien et des enjeux nordiques en général. Le Canada a appuyé des expositions muséales, une capsule historique, un film IMAX, une radio arctique API, un festival du film de l’API et de nombreuses autres activités menées par des personnes et des organismes dévoués qui font état d’une grande sollicitude à l’égard du Nord canadien.

L’activité la plus importante, et dont les effets seront durables, est peut-être la création par l’API d’occasions de formation sur place pour les habitants du Nord et les Autochtones qui leur permettront de devenir les futurs chefs de file de la recherche sur l’Arctique.

Synopsis

Cette carte interactive présente les multiples projets de recherches menés pendant l’API au-delà de la ligne du pergélisol, dans le Nord canadien. Les usagers peuvent choisir, à leur guise, une région nordique en particulier et obtenir des détails sur les recherches entreprises dans le secteur.












ADVERTISEMENT


La page suivante :

Statistiques


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Quel est l'une des solutions clés à la survie des Inuits dans l'Arctique ?

Leur connaissance des herbes
Leur connaissance de la glace de mer
Leur connaissance des arbres