Canadian Geographic
Left navigation image
Fur trade

De 1686 à 1696


EXPANSION FRANÇAISE ET GUERRE
En 1686, pour se débarrasser des concurrents anglais, De Troyes s’empare des postes de la baie James, lesquels demeurent aux mains des Français jusqu’en 1693. Au sud, une expédition française dirigée par Denonville et appuyée par des alliés autochtones détruit les villages des Sénécas (1687). La ligue iroquoise se venge deux ans plus tard en menant des raids dévastateurs contre les établissements situés le long du Saint-Laurent. Les forts du lac Ontario, tous vulnérables et difficiles à approvisionner, sont abandonnés en 1689. Irrités que les Anglais aient aidé les Iroquois, les Français et leurs alliés autochtones lancent des attaques contre Schenectady et deux établissements de la Nouvelle-Angleterre en 1690. À titre de riposte, un bataillon anglo-américain dirigé par Phipps attaque sans succès Québec la même année, et des miliciens d’Albany accompagnés d’alliés mohawks et mahicans engagent le combat contre des troupes françaises au sud de Montréal en 1691. En 1693, les troupes françaises détruisent les villages des Mohawks puis, en 1697, ceux des Onondagas et des Oneidas. Abandonnés par les Anglais, qui mirent fin à leur guerre avec la France en 1697, les Iroquois concluent finalement un traité de paix.

La paix régnant dans l’arrière-pays à l’ouest et au nord, et les Anglais ayant été temporairement expulsés de la baie James, les fourrures affluent à Montréal.

Synopsis

Cette carte animée montre les routes empruntées par des explorateurs français au cours de divers périodes entre 1603 et 1751. Les boutons sous la carte servent à choisir entre quatre périodes ou à les voir toutes à la fois. L’utilisateur peut explorer des parties de la carte en cliquant pour faire un zoom avant ou arrière et en faisant glisser pour obtenir une vue panoramique.








ADVERTISEMENT


La page suivante :

De 1697 à 1739


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Au début de leurs échanges avec les Européens, quels biens proposaient les Autochtones ?

De l'or
Du maïs
Des fourrures