Canadian Geographic
Left navigation image
Evolving cities

Edmonton


Fondation : 1795
Superficie urbaine : 684 km2
Superficie métropolitaine : 9 418 km2
Population (métropolitaine) en 2006 : 1 034 945
Rang par la population : 6e

Les premiers éléments du tracé d’Edmonton apparaissent après le transfert de la Terre de Rupert à la Couronne en 1870. Il devient alors possible de revendiquer la concession d’un terrain selon le système traditionnel de lots riverains. Dans les années 1880, le village d’Edmonton s’établit en bordure de la vallée, sur des lots riverains situés à l’est de la réserve de la Compagnie de la Baie d’Hudson, et s’y développe durant 25 ans. En 1914, il envahit la moitié sud de la réserve et s’étend au nord, le long des limites est et ouest. Un centre secondaire prend forme à Strathcona, sur l’autre rive, autour du terminus de la Edmonton and Calgary Railway.

De 1905 à 1914, Edmonton s’urbanise rapidement. Elle devient la capitale de la province en 1905 et accueille l’université en 1907. La vogue étant à l’embellissement, plusieurs parcs et réserves de parc sont créés. On met en place toute une gamme de services municipaux d’aqueduc et d’égout, de tramway, d’électricité et de téléphone. On construit des écoles et des édifices publics, qui s’avèrent souvent d’une architecture élégante et imposante. Cependant, les visées optimistes de cette période aboutissent facilement à des excès qui, eux aussi, laisseront leur marque. De fréquents et inutiles agrandissements du territoire municipal, des projets ferroviaires trop ambitieux, des voies de tramway installées dans des rues sans constructions, une large zone suburbaine de lots éparpillés et une zone encore plus large de lots inoccupés achetés à des fins spéculatives constituent l’héritage négatif des années où Edmonton fut une ville frontière.

En 1914, solidement établie comme carrefour commercial du vaste arrière-pays qui a été ouvert dans le centre et le nord de l’Alberta, Edmonton arrive au terme de sa première phase de développement. Déjà, l’intense mais courte période de prospérité engendrée par l’établissement de fermes a pris fin. La spéculation immobilière s’effondre en 1913. Le nombre d’habitants atteint un sommet de 72 500 en 1914, puis chute de 20 000 en deux ans. Le boom de la construction se termine également en 1914. Par la suite, le paysage urbain restera sensiblement le même jusque dans les années 1950.

En 1914, la zone commerciale d’Edmonton recouvre l’emplacement du village d’origine, mais, attirée par la voie ferrée, commence à se déplacer vers l’ouest et les nouveaux axes de l’avenue Jasper Ouest et de la rue 101. Un secteur central de grossistes voit également le jour, encadré par les cours de triage et les deux grandes rues commerciales.

Synopsis

Cette partie décrit le développement d’Edmonton à la fin des années 1800 et au début du 20e siècle. L’utilisateur peut cliquer pour se renseigner sur les changements des limites de la municipalité, les cas de terrain cédés à la municipalité et visionner un graphique illustrant l’augmentation des permis de construction, de 1905 à 1951. S’ajoute à cela une galerie d’images.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Vancouver


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

En quelle année Halifax, en Nouvelle-Écosse, fut-elle fondée ?

En 1849
1749
En 1749