Canadian Geographic
Left navigation image
Early survival

Cycles saisonniers


Au début du XVIIe siècle, des peuples agricoles de langue iroquoienne sont installés au sud dans la péninsule ontarienne et des peuples de chasseurs et de pêcheurs de langue algonquine sont installés dans la partie du Bouclier de la péninsule. Les peuples agricoles ont une intense activité économique entre mai et la fin d’octobre : les femmes, les personnes âgées et les enfants travaillent la terre, les hommes chassent, pêchent, défrichent la forêt, font du commerce et se livrent à la guerre. L’hiver est un temps de repos et d’activités sociales au village. À l’inverse, les peuples non agricoles se dispersent à l’hiver en groupes familiaux élargis dans de grands territoires de chasse. L’été, un temps d’abondance relative, ils se regroupent en bandes dans des secteurs de pêche productifs.

Pour en savoir plus sur l’agriculture dans la région centrale du Canada au XIXe siècle, liquer sur le lien suivant :



Synopsis

Cette partie interactive donne un compte-rendu détaillé des habitudes saisonnières des tribus huronnes et iroquoises. L’utilisateur peut suivre leurs activités telles qu’elles se déroulaient au cours de l’année.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Fin de section


Allez maintenant!  Pointer disabled
Quiz :

De quel continent étaient partis les Paléoesquimaux pour aboutir au Canada ?

L'Asie
L'Amérique du Sud
L'Europe