Canadian Geographic
Left navigation image
Canada and Overseas Development

Partenaires de l’ACDI dans le développement


L’Agence canadienne de développement international (ACDI) ne réalise aucun projet de développement, elle gère plutôt le mécanisme qui permet à ses partenaires de le faire.

Grâce à un dispositif appelé aide au développement multilatérale, l’ACDI se joint parfois à des partenariats internationaux réunis sous les auspices des Nations Unies et d’autres organismes internationaux. Lorsque des ententes bilatérales sont conclues avec des pays en développement, l’ACDI forme des partenariats avec des organismes d’exécution du Canada ou de l’étranger.

Les organismes canadiens sont composés d’entreprises du secteur privé et d’organisations non gouvernementales (ONG) qui possèdent expérience et savoir-faire dans divers domaines. Ainsi, l’ACDI peut faire appel à CARE Canada, à Aide à l’enfance - Canada ou à Oxfam Canada pour secourir des populations victimes d’un tremblement de terre, d’une sécheresse ou d’un tsunami. En ce qui a trait aux projets de développement à plus long terme, l’ACDI peut lancer un appel de propositions invitant des entreprises privées, des universités et d’autres ONG à unir leurs ressources et à présenter une soumission. L’évaluation est fondée sur la qualité de la méthode proposée, sur la compétence présumée de chaque équipe de mise en œuvre et, toutes choses étant égales par ailleurs, sur le coût lié aux propositions en concurrence.

L’ACDI s’associe également à des ministères et à des organismes provinciaux ou fédéraux. Par exemple, elle fait souvent équipe avec le Centre de recherches pour le développement international (CRDI). Fondé en 1971, le CRDI est une société d’État chargée d’aider les pays en développement à chercher eux-mêmes des solutions pratiques, à long terme aux problèmes sociaux, économiques et environnementaux avec lesquels ils sont aux prises. Le CRDI privilégie la recherche qui est menée dans le pays, par des chercheurs du pays. Bien que le Centre soit financé par Parlement du Canada, son Conseil des gouverneurs est formé de membres originaires des quatre coins du globe.

L’ACDI crée aussi des partenariats avec des ONG et des entreprises du secteur privé de pays étrangers qui sont établis soit dans le pays où est exécuté le programme ou le projet, soit dans d’autres pays développés ayant fait la preuve qu’ils étaient plus en mesure que d’autres de réaliser des projets.

Enfin, il arrive que l’ACDI transfère simplement des fonds en guise de soutien budgétaire, par exemple lorsque le gouvernement d’un pays en développement a la réputation bien établie de dépenser avec discernement ou lorsque la participation d’autres organismes ne ferait qu’alourdir le fardeau administratif du pays bénéficiaire.

Synopsis

Dans ce document, l’utilisateur peut, d’un clic, accéder à des graphiques circulaires et apprendre à quel type de partenaires et d’organisations l’Agence canadienne de développement international verse des fonds.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Réalisations de l’ACDI


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

Quel pays a reçu la part la plus importante de l'aide internationale accordée par le Canada en 2010 ?

L'Afghanistan
Le Bangladesh
Le Vietnam