Canadian Geographic
Left navigation image
Arctic and Taiga

Richesses du Grand Nord


Le sous-sol des écozones de l’Arctique et de la taïga est riche en minerai. On trouve des sites importants de prospection et d’extraction depuis les champs pétrolifères et gaziers de Norman Wells sur le fleuve Mackenzie, jusqu’aux réserves de nickel, de cuivre et de cobalt qu’on a découvertes récemment dans la région de la baie de Voiseys. Mais la locomotive de l’industrie minière du Grand Nord est aujourd’hui le diamant. En 1991, des diamants à potentiel économique ont été découverts dans la roche kimberlitique du lac de Gras, à 300 kilomètres au nord de Yellowknife. La nouvelle amena une ruée de prospecteurs dans la région. La mine de diamants Ekati, au lac de Gras, est entrée en activité en 1998. Une autre — Diavik — est active dans la même région. Il pourrait y en avoir d’autres. La récupération du diamant parmi un monceau d’éclats rocheux se fait en usine ; le découpage et le polissage, à Yellowknife. En 2000, les ventes d’Ekati atteignaient 430 millions de dollars. Revenus, emplois et investissements ont décuplé l’économie du Grand Nord. En 2003, le Canada occupait le troisième rang mondial pour la production de diamants.

Synopsis

Richesses du Grand Nord Le diaporama consiste en sept photos portant sur deux des principales ressources de l’Arctique canadien : les diamants et le pétrole.















ADVERTISEMENT


La page suivante :

Fin de section


Allez maintenant!  Pointer disabled
Quiz :

Quelle proportion du territoire canadien la taïga du bouclier occupe-t-elle?

2 %
14 %
4 %